Site Créé AVEC WIX.COM

Site UTC :  https://www.utc.fr |  idi@utc.fr   |   Rue du Docteur Schweitzer, 60200 Compiegne, France

  • Facebook Basic Black

McMaster University - Hamilton

Retour des étudiants en semestre d'études

McMaster - Virgil Rousseaux - P18

L'école

Pour mon départ à l’étranger, j’ai choisi de partir à McMaster University, à Hamilton (Ontario) car je souhaitais partir dans une ville anglophone et de préférence Nord-Américaine afin d’explorer cette région. McMaster est une très bonne université, une des meilleures au Canada. Les cours sont bien sûr enseignés en anglais, et je dirais que le niveau est similaire à celui de l’UTC, mais le rythme est très différent. En effet, le principal critère d’obtention d’une UV est d’obtenir une note supérieure à la moyenne en combinant : un médian, un final, des TPs et/ou un projet, des DMs, des TDs et de la participation orale en amphi. Contrairement à l’UTC, les TDs sont notés, et se déroulent sous la forme de problèmes ouverts à résoudre en groupe (le chargé de TD étant présent pour apporter son aide). Ainsi, la charge de travail personnel est conséquente, mais les UVs sont plus simples que les CS/TM de l’UTC. Les profs et encadrants sont vraiment très gentils et toujours prêts à aider, ce qui est motivant ! Pour le choix des UVs, la procédure est similaire à celle de l’UTC (inscription en ligne, respect d’un certain nombre de crédits, choix d’UVs de remplacement…), mais également plus libre : il est possible de choisir des UVs des départements autres qu’ENGINEERING (comme ART pour les UVs similaires à celles enseignées en IDI), mais le nombre de places est très limité, et il est difficile d’obtenir tous ses premiers vœux. J’ai été assez déçu de ne pas avoir pu suivre d’UV design durant mon semestre, car les UVs que j’avais choisies n’ont pas ouvertes ou ont été réservées par des canadiens qui sont passés prioritaires. J’ai donc suivi les UVs suivantes :

 

Les cours :

Finite Element Application – 6 crédits (équivalent MQ06)

Cette UV (CS) propose de s’intéresser à la modélisation d’un système par éléments finis. Les cours sont très intéressants et s’appuient sur des exemples d’études mécaniques classiques (par exemple la modélisation d’un système masse ressort) et de leur résolution par élément finis. Les TDs se déroulent en salle info et permettent d’apprendre à utiliser le logiciel ANSYS. Il y a 1 DM à rendre toutes les 2 semaines et un projet qui consiste à étudier la déformation d’une pièce mécanique avec ANSYS. Il s’agit d’un cours ouvert aux undergraduate et graduate, il est donc nécessaire d’avoir de bonnes bases en mécanique pour le suivre car la plupart des connaissances de mécanique traditionnelle sont considérées comme acquises. 

 

Mechanical Engineering Design Elements – 6 crédits (mélange de TN22, TN20, TN08-DI03)

Cette UV (TM) est divisée en 7 modules qui s’intéressent chacun à l’étude d’un système mécanique classique (les engrenages, les cames, les joints…). Chaque module représente environ 2 semaines de travail et se compose : de cours en amphi (assez interactifs avec des quizz, des vidéos…), un DM individuel d’étude théorique de système, une activité appliquée en groupe, et un mini projet à faire en équipe. Ce cours est intéressant car il a un côté ludique, et j’ai retrouvé l’état d’esprit des UVs de design de l’UTC. En effet, pour chaque mini projet, il faut généralement construire un prototype de système, ce qui nécessite de réaliser des croquis, construire un modèle CAO, puis aller au FabLab pour réaliser une maquette fonctionnelle du projet…

 

Sustainability and Ethics in Engineering – 6 crédits (equivalent DD02 + PH09)

Cette UV (TM) balaye les principales techniques de conception permettant de réaliser des systèmes durables et éthiques. Un module est consacré à l’éco-conception et à l’étude du cycle de vie des systèmes, afin de mieux comprendre leur influence sur l’environnement. Le cours est très intéressant car il permet de réfléchir aux grands enjeux sociétaux actuels (comme la crise de l’eau, la réduction de la pollution, la transition vers les énergies renouvelables…) et les problèmes éthiques liés à ces enjeux. Un projet de groupe sous forme d’une étude bibliographique portant sur un des enjeux environnementaux étudiés en cours est à rendre en fin de semestre. Les TDs sont des activités de groupe (notées) qui proposent de débattre autour de questions de société. 

 

Movement and Integration – 4 crédits (équivalent EI03)

Cette UV (TSH) propose d’étudier l’influence des séjours à l’étranger dans les relations humaines au sein de la vie quotidienne et/ou de l’entreprise. Le but est de comprendre en quoi une expérience à l’étranger façonne notre façon de voir le monde et est enrichissante pour notre vie quotidienne. Il s’agit d’un cours dit « experiential learning » qui s’appuie donc sur des expériences comme des jeux de rôles, des visites de monument/ville, des débats… pour étudier chaque notion. Les cours se font en groupes composés d’étudiants : étant partis à l’étrange, étant actuellement à l’étranger et prévoyant de partir à l’étranger, ce qui permet de créer une bonne dynamique de groupe. L’attribution de l’UV repose sur une notation « pass / fail » : il n’y a aucune note, c’est à la fin du semestre que les encadrants décident d’attribuer l’UV ou non. Je conseille vraiment ce cours qui m’a beaucoup aidé à prendre du recul vis-à-vis de mon expérience à l’étranger, de plus, les responsables de l’UV sont vraiment très gentils, ouverts, et intéressants ! 

 

Urban Placemaking – 2 crédits 

Cette UV (TSH) d’experiential learning propose d’étudier l’influence de l’architecture sur les comportements humains, et notamment d’apprendre comment dynamiser un quartier ou une ville par l’architecture. L’UV est divisée en 3 parties : tout d’abord des séances d’explorations qui consistent à visiter des villes (Toronto, Hamilton, Oakland…) ; ensuite des sessions de cours théoriques afin de comprendre les notions d’urban placemaking et enfin, un projet à réaliser en binôme pour répondre à une problématique vue en cours. Un rapport individuel doit également être rédigé en fin de semestre. 

Un petit détour par le Canada avec Virgil...

Virgil nous propose un retoru d'expériences très complet avec un descriptif détaillé de la ville, de la vie au Canada et des équivalences pour chaque cours suivis. Merci Virgil !

La ville :

Hamilton est une « petite » ville de 600 000 habitants située dans la « Golden Belt » (la région qui borde le lac Ontario entre Toronto et Niagara-On-The-Lake). Il s’agit d’une ville construite sur le modèle américain : de larges routes quadrillées qui desservent des centres commerciaux et des quartiers résidentiels. La ville est agréable à vivre grâce à ses nombreux parcs et chutes d’eaux (elle en compte plus de cent, c’est impressionnant !), qui permettent de s’évader en nature très facilement. Hamilton est également située au bord du lac Ontario, ce qui permet de se baigner l’été et de patiner sur la glace l’hiver. 

Les transports publics sont gratuits pour les étudiants, mais le service local de bus n’est pas très bon, je conseille d’acheter un vélo pour se déplacer facilement (il y a des pistes cyclables qui traversent toute la ville). Cependant, il est très facile de se rendre en bus à Toronto (en environ 35 minutes, et les navettes passent toutes les demi-heures jusqu’à 2h du matin). Hamilton est située juste à côté des chutes du Niagara et de la frontière américaine (à 45 minutes environ), mais je conseille de louer une voiture pour y aller, car le trajet en bus est très long (plus de 2h !)

Pour le logement, il est très difficile de trouver un appartement ou une chambre. En effet, Hamilton souffre d’un cruel manque de logement étudiants : les quelques chambres étudiantes sur le campus de McMaster sont réservées pour les canadiens de première année, et les logements hors campus sont chers : environ $1500 pour un appartement étudiant ! La solution que je conseille est de trouver une chambre en colocation (il faut compter en moyenne $600 par mois, ce qui est plus abordable). La plupart des propriétaires refusent de louer des chambres pour 4-5 mois, mais il est possible de négocier en allant directement visiter la chambre et en offrant de payer un loyer plus élevé (ce qui est assez courant au Canada), c’est pourquoi je conseille d’arriver tôt sur place et de faire des visites. Je conseille d’habiter dans les quartiers Westdale, Ainslie Wood West ou Ainslie Wood North qui bordent le campus car c’est dans cette zone que vivent la plupart des étudiants, et il est possible d’aller sur le campus à pied en moins de 15 minutes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie au Canada :

La vie au Canada est très agréable : les Canadiens sont d’une gentillesse inégalée ! Ils sont toujours souriants, avenants, et prêts à rendre service. Les canadiens sont globalement très ouverts et ont pour habitude de discuter avec n’importe qui et dans n’importe quelle situation, ce qui est assez surprenant au départ, mais très agréable au quotidien, il suffit de dire : « Hey! How’re you doing? » puis se laisser emporter par la conversation. 

La vie est moins chère qu’en France grâce à la conversion dollar canadien / euro, mais tout comme aux USA, les taxes et les tips ne sont pas inclus sur les prix affichés : résultat, on se retrouve toujours à payer plus cher que ce qui était prévu… 

Le climat dans la région de Toronto est assez particulier : il fait très chaud et humide en été (environ 35°C) et froid et sec en hiver (environ -20°C). Il y a beaucoup de vent et de grandes amplitudes thermiques quotidiennes (parfois jusqu’à 20°C), surtout en octobre/novembre. 

Pour se déplacer, il faut privilégier la voiture pour les petites distances, car les transports en commun canadiens sont globalement peu développés, et l’avion pour visiter les autres grandes villes (Montréal, Québec, Calgary, Vancouver…) car le pays est immense ! Il y a de nombreux vols vraiment abordables pour se rendre sur la côte est ou aux USA depuis Toronto.