Site Créé AVEC WIX.COM

Site UTC :  https://www.utc.fr |  idi@utc.fr   |   Rue du Docteur Schweitzer, 60200 Compiegne, France

  • Facebook Basic Black

Groningen

Retour des étudiants en semestre d'études

Groningen - Martha et Tangui - A2018

 

Les cours :

Le cursus proposé aux IDIs à la Hanze University de Groningen est le mineur « Technology to Create » (TTC), enseigné dans à l’Université à Assen, au sud de Groningen. 

Ce mineur est composé de 2 cours principaux (« Ullman Design Methodology » et « Sensor Technology Basis ») et d’autres enseignements complémentaires (« Creativity », « Sustainability » et une matière optionnelle). Ces enseignements seront utilisés dans les 3 projets prévus pendant le semestre (présentés comme « Mini Project » et « Main Project 1&2 »)

Le mineur regroupe des étudiants Erasmus et néerlandais (généralement plus jeunes, en 3ème ou 4ème année d’université) spécialisés en Électronique, Informatique ou Design Industriel, et les effectifs sont assez semblables à ceux des UVs d’IDI.

 

Ullman Design Methodology :

Cette matière décrit une des méthodes de développement produit en se basant sur la lecture de « The Mechanical Design Process » (David G.Ullman). Partant de la découverte/définition du problème à l’intégration du produit dans le marché (version étendue et très générale de la méthode vue en DI03,un peu similaire à ce qui est enseigné en DI05). 

Ce cours est enseigné sur la première moitié du semestre seulement.

Le cours reste très théorique et les outils et méthodes ( méthodes de fabrication/prototypage/assemblage, étude de marché, cycle de vie du produit...) ayant pour but d’être appliqués aux projets du semestre n’étaient pas forcément adaptés à nos projets.

 

Sensor Technology Basis :

Ce cours traite des fondamentaux du langage Arduino et de l’utilisation de capteurs (température, intensité lumineuse, potentiomètres...) et actionneurs (LEDs, moteurs...) de base. Les cours dispensés de manière claire abordent les bases pour arriver de manière progressive à des exercices de combinaisons de capteurs et d’actionneurs. Là aussi ce cours ne couvre que la première moitié du semestre et a pour but d’être appliqué dans les projets. Le peu d’heures dédiées à ce cours dans l’emploi du temps fait qu’il nécessite de se plonger dans le code et dans des essais de son côté (ce qui reste le plus efficace pour Arduino). L’examen pour cette matière est bien adapté aux compétences abordés en cours.

 

Creativity :

Pas grand chose à dire sur cette matière, si ce n’est qu’elle est à la hauteur du nombre de crédits qu’elle rapporte (1). Ce sont quelques heures de récréation dans le semestre avec des activités autour de la créativité. Cette matière serait amusante et inspirante si elle était bien enseignée et pas improvisée comme elle l’a été pendant notre Erasmus.

 

Sustainability :

Matière d’éco-conception : comment considérer tout le cycle de vie d’un produit (Life Cycle Analysis). Les cours s’axent autour de l’étude de méthodes d’éco-conception et d’articles liés à ce domaine et sont sous forme de discussions de groupe. L’enseignante (spécialisée dans ce domaine) utilise ce cours pour sensibiliser plus que pour réellement former. 

 

Biology 2 :

Nous avons choisi cette matière en tant que « Elective course », matière à choisir parmi celles enseignées aux 1er, 2ème ou 3ème années de l’université.

Ce cours donne les bases de la biologie nécessaires au contrôle de la croissance des plantes (les autres étudiants de l’Université appliquaient les cours sur les capteurs dans un projet de plantation en serre, en apprenant à contrôler l’humidité, la luminosité, le renouvellement de l’air…). Une bonne remise à niveau en biologie, même si ce cours est beaucoup plus adapté aux étudiants de l’université (qui ont du contenu commun à Biology 2, Arduino et leurs autres matières) qu’aux Erasmus.

 

Le retour de Martha et Tangui sur leur semestre aux Pays-Bas.

Mini Project, Main Project 1&2 :

C’est là que les choses sont décevantes. Ces 3 projets nous étaient présentés comme 3 projets différents, « Mini Project » couvrant la 1ère partie du semestre et servant d’application aux cours (Arduino et la méthode Ullman), et les « Main Project 1&2 » prenant toute la 2ème partie du semestre (les projets représentant tout de même 19 crédits). Le professeur chargé du mineur nous a rassemblé et nous a présenté plusieurs sujets assez variés au début du semestre : kit de capteurs pour personnes âgées isolées, capteur de radiations pour personnel médical, outil de traçabilité en industrie, et même un piège à rat connecté… Nous pensions donc qu’il s’agissait des Mini Projects mais l’équipe pédagogique n’avait finalement rien prévu d’autre pour la suite. Les sujets étaient plutôt intéressants mais étaient finalement des travaux demandés par des entreprises que l’on pourrait faire en stage d’amélioration continue plutôt que des projets de design industriel. Nous avons donc dû travailler sur ces mêmes sujets tout le long du semestre, avec uniquement ce projet comme occupation pour les 3 derniers mois et très peu de suivi et d’exigence de la part de nos responsables de projet.

Ces projets auraient été plus enrichissants s’ils nous avaient permis de créer un objet utilisant des capteurs pour répondre à une problématique fictive (le type de sujets utilisés en DI03 par exemple).

 

Le problème avec ce mineur :

 

 Le suivi quasi inexistant des projets, le contenu des projets mal adapté au cursus, la mauvaise répartition de crédits et de temps entre les cours (qui est dommage, notamment pour Arduino) et l’emploi du temps très très très aéré (avec d’ailleurs 0 cours pendant les 2/3 derniers mois) font que ce semestre pourrait être condensé en 3mois. Le mineur est donc plutôt décevant en comparaison à ce qui était annoncé sur le site web de l’université. 

L’organisation du mineur actuelle n’est pas adaptée à un élève de 5ème année qui voudrait gagner en expérience et enrichir son portfolio (pour rappel: on rate DI08, EG01 et autres pour ça). L’équipe pédagogique est très sympathique mais n’a rien réorganisé lorsque nous leur avons fait part de notre déception... 

Un des problèmes était aussi la résignation des étudiants néerlandais pour les cours : on avait le sentiment d’être les seuls à être déçus du mineur, peut être parceque nous attendons plus pour notre fin de cycle ingénieur.

L’équipe pédagogique est consciente de ces problèmes et saura sûrement mieux gérer ce mineur pour les prochains semestres...

Groningen et Assen :

Un peu de positif dans ce compte rendu ! Groningen est la plus grande ville du Nord Est des Pays Bas, dans l’ombre d’Amsterdam/Rotterdam mais pourtant tout aussi jolie et agréable, entourée de canaux, pavée du sol au plafond etc etc. Tout comme le reste des Pays Bas, le meilleur moyen pour se déplacer est le vélo : tout est desservi par des pistes cyclables et on peut garer son vélo à peu près n’importe où. 

C’est une ville étudiante avec beaucoup d’étudiants Erasmus, même si Technology to Create n’est pas le meilleur mineur pour rencontrer des étudiants (car isolé du campus et aucune activités ou évènements particuliers organisés). 

La vie n’est pas beaucoup plus chère qu’en France, attention cependant au logement :  si vous voulez vivre à Groningen, tout est très vite réservé et trouver un appartement en dehors des résidences universitaires peut être très compliqué pour seulement 5 mois (loger à Assen est plus simple). 

Le musée de Groningen (le Groninger Museum) vaut le détour, avec des grandes expositions temporaires parfois impressionnantes et une architecture particulière. 

Il y a beaucoup de cafés et bars. Trois fois par semaine il y a un marché (fruit, légumes, viandes ... ) sur une des places principales, des magasins d’occasion, des grandes enseignes (Zara, H&M ...)

On peut aussi y retrouver le mur d’escalade le plus haut du monde (l’Excalibur) et d’autres endroits intéressants qu’on vous propose de découvrir dans les offices de tourisme. 

Les locaux de l’Université où le mineur se déroule sont à Assen, au sud de Groningen, à 15min de train (assez cher) et 40min de bus (un peu moins cher). C’est une petite ville mais agréable, avec des parcs, quelques musées, des magasins…

La ville : Une des plus grande ville étudiante d’Europe, ça grouille d’étudiants à vélo.  Une ville très sympa pour 6 mois, c’est un peu une miniature d’Amsterdam. On fait tout à vélo, il y a un grand musée d’art moderne et plusieurs petites galeries, des cafés sympas et de nombreux bars.  Seul bémols : il est très difficile de trouver un logement.

 

Groningen - Géraldine Doat - 2015

 

Les études : J’ai suivi le programme « Technology to Create ». Ce programme est la réunion d’un programme électronique/capteurs et d’un programme de création de produit innovant.

 

TRIZ (2 crédits)  

Méthode employée pour trouver des solutions inventives à un problèmes. On abstrait au maximum notre problème et à l’aide d’un algorithme que l’on a sous forme de tableaux on trouve des solutions techniques qui nous donnent des idées pour résoudre notre problème. Du même style que DI05 mais une approche complétement différente.

 

Sustainability (2 crédits) :

Le cours de développement durable où l’on apprend à penser à tout le cycle de vie de l’objet, de la matière première à la fin de vie du produit. Matière intéressante mais qui est restée un peu trop théorique à mes yeux.

 

Mini-Project (2 crédits) :

Ce mini projet a pour objectif de faire un projet que l’on a toujours voulu faire mais qu’on a jamais eu le temps de mettre en œuvre. On choisi un sujet et on doit le présenter à la fin du semestre. Par exemple, j’ai réalisé un Ferro-fluide et créée un programme pour que le fluide suive des aimants placés derrières. 

 

User centred design (2 crédits) :

Cette UV nous apprend a analyser notre utilisateur et à créer un produit centré sur cet utilisateur. U.V. très intéressante mais plus focalisée sur la création d’applications et de sites web que sur des produits de consommations… dommage !

 

 

 

Sensor Technology (3 crédits) :

Cette UV est décomposée en 3 : Apprentissage de programmation Arduino, découverte des capteurs biologiques et des capteurs chimiques. Bonne U.V. pour la découverte de ces capteurs et une bonne initiation à la programmation sur arduino souvent indispensable pour nos projets.

 

Project (19 crédits) :

Ce projet occupe le principal temps de ce programme. En début de semestre le responsable fait des groupes de 3-4 pluridisciplinaires et donne un sujet.  Nous devons appliquer ce que nous avons appris lors du semestre dont la méthode ULLMAN afin de mener a bien le projet. Par exemple, j’étais dans un groupe de 4 et nous avons réalisé le robot de Star Wars, le BB8. Donc il y avait de la conception, de la programmation, de l’électronique et du prototypage.

 

Au final ce programme est très intéressant mais je pense qu’il est d’avantage fait pour une fin de branche ou un début de filière car on aborde des sujets de design, conception et innovation mais le projet principal  (qui occupe beaucoup de temps) n’est généralement  pas un sujet de design produit.